Navigation – Plan du site

BAUDIN Eugène Alvarez

BAUDIN Eugène Hippolyte à l’état civil ; BAUDIN Eugène Alvarez en religion
Isabelle Parizet

Résumé

Né le 18 septembre 1833 à Paris (V e arr.) ; mort le 21 février 1899 à Lyon (Rhône).
Frère convers ; architecte.

Haut de page

Historique

Notice mise en ligne le 23/11/2016.

Texte intégral

• Vestition pour la Province de Lyon : 1862 à Lyon
• Profession simple : 7 mars 1970 à Lyon
• Profession solennelle : 1873 à Lyon

1Né le 18 septembre 1833, 28, rue Bourbon Villeneuve à Paris dans le Ve arrondissement, au domicile de ses parents Jacques François Gérard Baudin, horloger, âgé de cinquante et un ans et Jeanne Louise Marie Monpoux, vingt-sept ans, sans profession, Eugène Hippolyte Baudin est baptisé à la paroisse de Notre-Dame de Bonne-Nouvelle le 19 septembre.

2Après des études d’architecture où il est l’élève de Saint-Pair, il suit les conférences de l’abbé Fraisse à Notre-Dame de Paris et, présenté par le père Fiot, est reçu le 4 août 1854 dans la fraternité Saint-Jacques, établie à Paris par Henri-Dominique Lacordaire. Ayant tenté en vain, de fonder un petit hospice, il décide en 1862 d’entrer dans l’Ordre des frères prêcheurs. Il se rend alors à Rome pour proposer au maître général, Vincent Jandel, ses aptitudes architecturales à la mission naissante de Mossoul, mais de graves ennuis de santé viennent perturber ses projets. Vincent Jandel l’engage alors à aller à Lyon où il pourra contribuer aux travaux du nouveau couvent du Saint-Nom de Jésus. Admis en qualité de frère « tertiaire familier » dans l’Ordre des prêcheurs sous le nom d’Eugène Alvarez, ayant choisi le Bienheureux Alvarez pour patron religieux, il est autorisé – sans doute avec la permission de du Maître de l’Ordre – à porter l’habit.

3Pendant quelques années, il va devenir avec les frères Gilles Brossette, Arbogaste Heinis et Joachim Durif, l’un des collaborateurs d’Antonin Danzas. Après un séjour à Grigny (Rhône) chez le maître verrier Jean-Baptiste Barrelon pour apprendre les rudiments du métier de peintre verrier, il revient au couvent où il supervise la construction du four, l’agencement des plombages et la mise en place des vitraux. Sa compétence lui vaut d’être envoyé dans plusieurs couvents qui demandent un suivi des travaux de construction ou de réparation : Corbara, Carpentras, Poitiers et Géronde. Après les expulsions de 1880, il participe aux travaux d’installation des novices à Sierre puis à ceux de Ryckholt.

4Il meurt le 21 février 1899, au couvent du Saint-Nom de Jésus : ses frères Marie-Augustin Chardon et Symphorien Chastel signent l’acte de décès. Un article nécrologique paru dans la Couronne de Marie mentionne que bien qu’il soit resté un frère « tertiaire familier », ses supérieurs avaient sollicité du Saint-Siège la permission de lui faire faire des vœux solennels qu’il avait prononcés le 7 mars 1870 en la fête de saint-Thomas. Il avait, en fait, demandé à devenir frère convers en 1869 et, après une année de noviciat, avait fait profession simple en 1870, puis profession solennelle en 1873.

Haut de page

Sources

Archives dominicaines de la Province de Lyon. — Archives départementales de la Seine, 5Mi1/392, 1833 (naissance). — Archives départementales du Rhône : Lyon, 2E/1836, 1899, acte n° 120 (décès). — La Couronne de Marie, mars 1899, p. 90-92. — L’Année dominicaine, mai 1899, p. 229. — Victor Paragot, La Province d’Occitanie et de Lyon (1856-1950) - II - religieux mémorables, [rédigé en 1954], fonds B 1701-1. — Isabelle Parizet, « L’atelier de vitraux du couvent du Saint-Nom de Jésus à Lyon. Relecture prosopographique des archives du couvent », Un passé recomposé, textes réunis par Jean-Marie Gueullette, Chrétiens et Sociétés, 25, 2015, p. 49-72. — Lettre de Philippe Toxé à Jean-Michel Potin, 17 décembre 2014.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Isabelle Parizet, « BAUDIN Eugène Alvarez », Dictionnaire biographique des frères prêcheurs [En ligne], Notices biographiques, B, mis en ligne le 23 novembre 2016, consulté le 27 avril 2017. URL : http://dominicains.revues.org/1289

Haut de page

Auteur

Isabelle Parizet

Notices du même auteur

  • DURIF Joachim [Texte intégral]
    DURIF Pierre Auguste à l’état civil ; DURIF Joachim en religion
    Paru dans Dictionnaire biographique des frères prêcheurs, Notices biographiques, D
  • HEINIS Arbogaste [Texte intégral]
    HEINIS Albert à l’état civil ; HEINIS Arbogaste en religion
    Paru dans Dictionnaire biographique des frères prêcheurs, Notices biographiques, H
  • BROSSETTE Gilles [Texte intégral]
    BROSSETTE Jean à l’état civil ; BROSSETTE Gilles (de Santarem) en religion
    Paru dans Dictionnaire biographique des frères prêcheurs, Notices biographiques, B
Haut de page

Droits d’auteur

© CEMS / IMM-EHESS

Haut de page
  • Logo EHESS
  • Logo Bibliothèque du Saulchoir
  • Logo Ordre des Prêcheurs
  • Revues.org